Blog

On the way to Cusco.

Vous n'auriez tout de meme pas cru qu'on n'ecrirais rien, qu'on ne donnerais pas de nouvelles!

1 octobre: c'est parti !

Arrive a Lima chez Herve et Guillaume. Une semaine pour prendre la temperature locale. Premierement, 9 annees d'espagnol ne suffisent pas pour communiquer, de toute facon il suffit de connaitre deux expression pour survivre "pollo y arroz" et "mas o menos". Pour tout les europeens qui ne connaitraient pas ce pays, sachez qu'une des specialitees locales est de ne pas finir les maisons ... les rumeurs disent qu'il faudrait payer une taxe lors de la finition de sa maison..info ou intox?

On retiendra egalement de Lima leur passion pour les klaxxons ! C'est la fete nationale en permanence ! C'est un peu comme si le Perou avait gagne la coupe du monde tout les jours. Et sur la route, on appellera ca la jungle urbaine, c'est la ley del mejor...la victoire a celui qui klaxxonaera le plus fort et le plus longtemps. Et oui, on pars a l'aventure dans l'inconnu.

On a essaye pour vous la vie nocturne des quartiers chics: on commencera par la cerveza, et oui, comme partout les bonnes habitudes sont la, la biere, et ici il y en a ! "No quiero agua, solo bebida." La chica locale sait se faire entreprenante, mais sachons rester sage. Enfin tout ca pour dire qu'on s'est bien amuse, que notre voyage demarre bien, et qu'on s'attends au meilleur apres cette semaine "Liamienne" riche en visites et decouvertes. 

8 octobre: depart pour Huaraz. 

Vous avez deja rever de monter au top du Mont Blanc ? L'Aiguille du Midi vous fait rever ?

A Huaraz on peut faire beaucoup de choses, nous avons choisi le trekking. Et pas n'importe lequel: Huayhuash, trekk de 8 jours considere comme le deuxieme plus beau du monde apres l'himalaya et surtout un des plus dur. C'est parti avec deux Israeliens, 3 mules et un muletier loin de toute civilisation. Rien de mieux pour se mettre en jambe.

Alors oui, c'etait du gros niveau. 8h de marche par jour, from 6 until 15 avec des cols tout les jours allant de 4600 a 5050 metres, un jour de neige, des bains thermaux perdus au milieux d'un decor idyllique, 4 kilos de moins cada uno, un monton egorge et mange, 14 truites sauvages pechees et une grosse barbe. Qu'on ne me demande pas qu'est ce que le bonheur maintenant !

Et Huaraz, c'est aussi des parcs nationaux, des visites de ruines, encore des bieres et du rhum, des travellers, des superbes rencontres.Incroyable.

29 octobre: Good Bye the mountains, Hello the north coast.

Apres une vingtaines de jours plus encore plus proche du soleil, on nous avais promis un Ibiza Local, parle du Kazantip peruvien, l'ocean se devait d'etre rempli de surfers. Le soleil etait bien de la partie, les bars pullulaient sur la plage, tout s'y pretait. Il manquait juste les personnes qui devaient remplir la costa peruviana...

Excepte les quelques touristes americain derriere leurs ordinateurs et les junkies locaux, c'etait bien mort. Heuresement, il faisait beau, et nous avions le luxe de la piscine post ocean !

2 novembre: back to Lima.

Rapide retour en terre connue, sur la route de Cusco, histoire de passe le bonjour a quelques connaissances.

5 novembre: Cuzco, here we come.

Cusco, c'est top! C'est beau, il fait chaud (quel luxe de prendre des coups de soleil au mois de novembre...),il y a pleins de trucs a faire et on est pret du Machu Picchu ! On appreciera surtout l'ambiance de la ville...

Quelques jours de chauffe dans la ville avant de s'attaquer aux trekks. Commencons par le Salkantay trek pour en finir avec cette merveille du monde. Cette fois ci, pas de muletiers, pas d'anes, pas de compagnons, juste nos gros sacs d'une vingtaine de kilos a travers les moustiques de ce qui ressemble a un debut de jungle.

Pour le Machu Picchu, ceux qui ont un minimum d'honneur choisirons de monter les 400 metres qui separent Agua Caliente du site a pied. Leve a 3h30, devant les grilles a 4h00. Les portes ouvrent a 4h45, nous sommes un centaine a voir le courage de commencer cette journee par un peu de sport, c'est parti pour la course ! Objectif avoue: arriver dans le top 10. Classement final: Xavier 2, Francois 4. Tout ca en se trompant de route une fois. Nous sommes donc quasiment les premiers a penetrer ce site majestueux et mystic.

Round 2: Wayna Picchu, montagne pleines de vestiges d'ou l'on peux voir se decouvrir lentement le Machu Picchu. 200 metres de montee a pic pour y arriver. 200 au depart. On s'echappe dans les premiers metres pour ne jamais se faire rattraper malgre la pression constante d'un americain. 1 et 2; c'est beau. Et le Machu, quand on a les meilleurs places, et bien, c'est INCROYABLE !!! Une harmonie envoutante. Encore 6 merveilles et le bouble sera bouclee...

Et part le plus grand des hasard, sur la route du retour, par les rails, nous recontrons un des israeliens avec qui nous etions partis faire notre grand trek de 8 jours a Huaraz!

Nous voila de retour pret a repartir pour un trek autour de la vallee sacree avec 3 francaises, auquelles nous apprenderons les rudiments du trekking !

 

A suivre..  

 Francois.

 

 

 

 

 Francois

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×